Découverte du Maroc en camping-car

Bonjour et Bienvenue sur notre forum des camping-caristes, quatre-quatreux, caravaniers ou autres... Amoureux du MAROC !!!

Afin de pouvoir profiter pleinement et GRATUITEMENT de notre forum, en consultant toutes ses RUBRIQUES, il est vivement conseillé :
  • soit de vous
    CONNECTER en vous identifiant, si vous êtes déjà inscrit sur le forum
  • soit de vous
    ENREGISTRER pour créer votre compte sur le forum en choisissant un "Nom d'utilisateur" encore appelé "PSEUDONYME" ou "PSEUDO" qui sera votre seule identité visible sur le forum, puis ensuite, de vous "Présenter"
Toutes les rubriques deviendront alors rapidement consultables en fonction de votre participation à la vie de notre forum.

A très bientôt... sur le forum !

L'administration.
Découverte du Maroc en camping-car
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Découverte du Maroc en camping-car

/
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Informations sur les différents GUIDES 2020/2021

La rencontre des 04, 05, 06 septembre 2020,
ayant été annulée

Nous nous retrouverons donc à DUSSAC (24)
les 03, 04, 05 septembre 2021


pour le 16ième anniversaire du forum.
ce sera également le dixième anniversaire de la rencontre de Dussac.

 

 [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime27.12.19 18:51

Bonsoir, aujourd'hui le A comme....Aïd,

"Les Aïds sont des fêtes religieuses, respectées et fériées. leurs dates dépendent du calendriers lunaire et varient selon les années.
La plus importante est la célébration annuelle de la fin du ramadan ( Aïd-el-Fitr ). Ses préparatifs s'étalent sur plusieurs jours, et c'est l'effervescence partout.Le budget des ménages explose car il faut que la table des convives soit à la hauteur. Tous les plats traditionnels sont de rigueur ( tajines, pâtisseries, galettes au miel, pastilles, couscous...). Les femmes arborent de beaux caftan, parfois en soie, parés de broderies. Les hommes mettrons leurs plus belles djellabas. toute la famille, proche ou lointaine, est invitée( grands-parents, oncles, tantes, cousins etc...), à la grande inquiétude de la maîtresse de maison dont la réputations en jeu."


A la prochaine pour le B
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
distran
CAMPINGS MAROCAINS
CAMPINGS MAROCAINS
distran

Masculin Age : 53
Inscrit le : 04/10/2005
Messages : 2987
Ville/Région : Mhamid

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime27.12.19 20:39

Pour compléter.
A l'Aid Kbir, chaque garçon doit amener un mouton
Ca fait beaucoup de bêtes à manger  en 3 jours !
Jour 1 les abats
Ensuite les restes
Ensuite, on met à sécher pour l'année.
Dans l'atlas, c'est sur le toit
Dans le sud, c'est pendu a une corde contre le mur de la maison
Donc viande séché pour toute l'année.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritdesert.com
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime27.12.19 20:42

Merci Phil pour ces précisions.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
distran
CAMPINGS MAROCAINS
CAMPINGS MAROCAINS
distran

Masculin Age : 53
Inscrit le : 04/10/2005
Messages : 2987
Ville/Région : Mhamid

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime27.12.19 21:34

C'est super ton sujet ! Bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritdesert.com
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime27.12.19 21:41

Merci Phil, j'ai plein d'anecdotes et d'histoires sur le Maroc que je raconterai au fur et à mesure en suivant les lettres de l'alphabet. Mais je devrai pas en être l'auteur, car il y a une Amicale qui devrait animer et faire vivre ce forum, mais elle brille surtout par son absence.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
bedoin38
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
bedoin38

Masculin Age : 67
Inscrit le : 20/05/2007
Messages : 1527
Ville/Région : 38 isere mais Corse de sang

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime27.12.19 21:55

👍 et merci pour cette précision sur la lettre À .

J'attends avec impatience la suite .B.

Pour le reste NO COMMENT . 👍
Bonne roulade

Àmicalement

Jean
Revenir en haut Aller en bas
distran
CAMPINGS MAROCAINS
CAMPINGS MAROCAINS
distran

Masculin Age : 53
Inscrit le : 04/10/2005
Messages : 2987
Ville/Région : Mhamid

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime27.12.19 22:15

Après Aid, il y a Ait...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritdesert.com
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime27.12.19 23:38

B....comme Bataille des Trois Rois

La grande histoire du Maroc. En 1415, les portugais sont au Maroc: ils s’emparent de Ceuta, sur la côte méditerranéenne, puis de Tanger en 1471 et deviennent les maîtres du détroit de Gibraltar. Ils cherchent aussi à contrôler la route des épices, et pour ce faire, jalonnent la côte atlantique et prennent les villes fortifiées de Safi, Mogador(Essaouira) et Agadir. L’unité du pays est en danger. Les sultans saadiens ( qui régnèrent sur le Maroc de 1549 à 1654) lancent alors une véritable guerre sainte ( djihad) contre les Portugais et gagnent du terrain, si bien qu’en 1541, Agadir est reprise par Mohammed El-Cheikh.
Dans un ultime sursaut, Dom Sébastien, le roi du Portugal, soutenu par el-Moutaoualkil, neveu du sultan saadien Abd el-malik, se lance à corps perdu dans la bataille dite des Trois Rois. Le 4 août 1578, les deux armées se font face, près de Ksar el-Kebir, au nord du Maroc. Les Portugais disposent de 20 000 hommes et d’une trentaine de pièces d’artillerie. Le sultan Abd el-Malik s’appuie sur sa cavalerie aguerrie au combat, qui compte plus de 50 000 soldats. Des milliers de Portugais sont tués. Dom Sébastien lui-même meurt au combat, de même qu’el-Moutaouakil. Le sultan Abd el-Malik triomphe mais succombe à ses blessures

Grâce à cette victoire, les Saadiens retrouvent leur prestige. Ahmed el-Mansour ( 1578-1603), rescapé de la bataille et frère d’Abd el-Malik est choisi pour lui succéder. Son règne marquera l’apogée de la dynastie saadienne;
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nicole 33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
Nicole 33

Féminin Age : 75
Inscrit le : 07/12/2005
Messages : 8437
Ville/Région : Sainte Foy la Grande Gironde

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime28.12.19 7:29

Bonjour

Cette rubrique est super! Ton idée d'en faire un "abécédaire" de l'histoire du Maroc est géniale. J'ai hâte de lire la suite.
 C'est très bien que les membres aident à la vie du forum!
     Bonne journée, le soleil revient sur la Gironde et il doit faire beau sur le Bassin!
        Nicole
Revenir en haut Aller en bas
http://nicole-raconte.over-blog.com/
Nicole 33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
Nicole 33

Féminin Age : 75
Inscrit le : 07/12/2005
Messages : 8437
Ville/Région : Sainte Foy la Grande Gironde

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime28.12.19 7:50

et pour en rajouter sur l'histoire des Portugais au Maroc on peut lire CECI
     Nicole
Revenir en haut Aller en bas
http://nicole-raconte.over-blog.com/
eligeo
Camping-cariste
Camping-cariste
eligeo

Féminin Age : 69
Inscrit le : 31/12/2010
Messages : 3132
Ville/Région : Crissey 39 Jura

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime28.12.19 10:24

Bonjour,
Francis, ton idée c'est super et fédératif, car chacun ensuite apporte sa petite pierre. Merci à toi pour commencer cette rubrique très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime28.12.19 10:27

Bonjour à tous, aujourd'hui le C comme......confréries: 

 
Il faut rappeler que l’islam ne reconnaît aucun ordre religieux, aucun clergé, ni aucune hiérarchie spirituelle. Mais en réalité, au cours de son histoire, l’islam a vu naître des confréries populaires ( tarika )liées à la pratique du soufisme. On connaît les derviches tourneurs en Turquie, le Maroc en compte deux principales, les Gnawa et les Issawa.
Les Gnawa ont développé un genre musical mystico-religieux original, mêlant dirk ( invocation d’Allah ) et madh ( chants panégyriques). Descendants d’anciens esclaves noirs d’Afrique subsaharienne ( Mali, Soudan, etc.) ils évoluent autour de maîtres musiciens, d’instrumentalistes (graqeb), de voyantes ( chouaafa ), de médiums et d’adeptes. Leur instrument principal est un luth-tambour à trois cordes: le goumbri ( ou bajbouj ); Sur des rythmes et sonorités obsédants, les adeptes se mettent en transe pendant des heures. Les femmes exécutent de manière convulsive la guedra, une étrange danse du Sud, qui porte le même nom que le tambour qui la guide, et s’écroulent dans un dernier battement de musique, le corps secoué de spasmes, tandis que les hommes sautent très haut et, une fois au sol, semblent marcher sur des braises.

Les Issawa, quant à eux, commémorent chaque année la naissance ( mouloud ) du Prophète lors d’un moussem ( fête rituelle en l’honneur d’un marabout ) à Meknès, autour du mausolée de leur saint patron, Sidi Mohammed ben Aissa. Celui-ci parcourait au XVIe siècle le Maroc, en prêchant la doctrine islamique; son mausolée fût édifié par le sultan Mohammed ben Abdellah, en 1776.  Durant le moussem, les adeptes de la confrérie, venus de toute l’Afrique du Nord, défilent en procession, à travers la ville. Chants et badra ( pratique collective de la transe ) ponctuent la cérémonie.

Demain le D.
Bonne journée 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
touareg
Administrateur
Administrateur
touareg

Masculin Age : 78
Inscrit le : 01/09/2005
Messages : 18785
Ville/Région : Dussac Périgord vert

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime28.12.19 11:34

chapeau bas Francis 
voilà une bien belle idée
et en plus éducative et enrichissante

@aurgot33 a écrit:
Mais je devrai pas en être l'auteur, car il y a une Amicale qui devrait animer et faire vivre ce forum, mais elle brille surtout par son absence.
je te trouve un peu dur ....quoique !!!!!
il est vrai que lorsque j'ai créé l'Amicale dans mon esprit c'était son but principal
Aujourd'hui  il semble (j'espère me tromper) qu'elle est pris une autre direction
mais ce n'est pas grave, il y a toujours des membres pour reprendre le bon chemin
et c'est le principal, alors merci à tous 
et bonne fête de fin d'année
PS : j'attends la suite avec gourmandise Francis mes amitiés a Isabelle


Amicalement Palmier
Emile.




[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z 2017-t10
Revenir en haut Aller en bas
veroluc02
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
veroluc02

Masculin Age : 62
Inscrit le : 26/01/2014
Messages : 1903
Ville/Région : Aisne

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime28.12.19 12:35

Bonjour Isabelle et Francis,

C est avec plaisir que nous allons suivre cet abécédaire. 
C est une très bonne initiative pour compléter nos connaissances sur le Maroc.
Merci et rendez vous pour la prochaine lettre.
Revenir en haut Aller en bas
les Pollhuguett's
MODERATEUR
MODERATEUR
les Pollhuguett's

Féminin Age : 75
Inscrit le : 30/12/2009
Messages : 10734
Ville/Région : isere

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime28.12.19 13:38

Bonjour,

Merci Francis je vais te suivre dans la mesure du possible.

A bientôt pour la suite.


Amicalement.
[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Signat11        [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z 2015-h10
"Nous en sommes encore à la fleur de l'âge mais simplement avec quelques pétales en moins"

http://voyages-en-cc-et-randonnees.eklablog.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://voyages-en-cc-et-randonnees.eklablog.com/
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime28.12.19 20:50

D....comme Dynasties.

L’épopée des dynasties almoravides et almohades racontée par l’historien arabe Ibn Khaldoun ( 1336-1407 ), fait toujours l’objet de fierté pour les Marocains qui y voient l’apogée militaire, culturelle et religieuse de la civilisation arabe en Andalousie ( Al-Andalous )
La première dynastie marocaine, les Idrissides ( 789-985 ), a eu pour fondateur Idriss 1er, initiateur de la beia. Ils développèrent le nord du pays, contrairement au sud qu’ils laissèrent au mains de l’armée qui levait des taxes indues. Cette situation attisa le mécontentement des villageois de l’Atlas et du Sahara et entraîna le soulèvement des Sanhadja, une tribu berbère très pieuse du Sahara, qui fonda la dynastie des Almoravides ( 1055-1147 ).
D’après la légende, les Sanhadjas, aussi appelés Iznagen ( « les fils de Znag »), sont les descendants d’un ancêtre berbère mythique: Mazigh. On les surnommait les « hommes du désert »: fort, intimidants, le visage couvert d’un voile sombre ( comme les Touaregs aujourd’hui ), ils avaient la réputation d’être des guerriers intrépides. Ils firent de Marrakech, en 1062 leur capitale, qui prit le surnom de «  la magnifique » grâce à la construction de son mur d’enceinte, haut de 5 mètres et long de 16 kilomètres, de la mosquée Koutoubia et de khettaras, un ingénieux système d’irrigation souterrain qui alimente encore aujourd’hui la palmeraie située à l’extérieur de la ville. Du sud, ils partirent à la conquête du nord, dont la ville de Fès ( 1069 ) qu’ils équipèrent de nombreux jardins.
Certains souverains Almoravides sont passés à la postérité: Abu Bakr Ibn Omar ( 1055-1088 ) qui s’empara de Marrakech, Youssouf Ibn Tachfine ( 1009-1106 ), un fin stratège militaire, victorieux à Séville et Grenade ( 1090 ) et Ibrahim Ibn Tachfine qui malgré la brièveté de son règne ( 1146-1147 ) commanda à 80 ans les dernières campagnes militaires en Espagne jusqu’aux portes de Barcelone.
Mais dès 1121, des berbères du Haut-Atlas accusent les Almoravides d’être de mauvais musulmans, contestent leur pouvoir et s’organisent en une communauté militaire et religieuse, les Almohades ( littéralement « qui proclame l’unité divine »), autour de l’imam Mohammed Ibn Tumart. Ce dernier avait la réputation d’être un homme rigide, de se servir de sa canne pour détruire les tonneaux de vin, les instruments de musique et frapper les hommes et les femmes qui marchaient ensemble dans la rue. Son disciple Abdul Mu’min devient le premier calife Almohad ( 1147-1163 ). En 1145, après un siège de 9 mois, il s’empare de Fès, qu’il embellit avec de nombreux hammams et plus de 700 mosquées dotées de bassins dédiés aux ablutions pour les prières quotidiennes. La prise de Marrakech  en 1147, sonne la fin de la dynastie Almoravide, dont les derniers membres s’enfuient alors aux îles Baléares.

Les Almohades conserveront le pouvoir jusqu’en 1269 et le règne du calife Abou Youssef Yacoub el-Mansour ( 1184-1199 ) en marque l’apogée: surnommé « El-Mansour » ( le victorieux), il vainc le roi espagnol Alphonse VIII, en Nouvelle-Castille, lors de la célèbre bataille d’Alarcos ( 1195 ) et s’illustre comme mécène de philosophes dont Averroès (Ibn Ruchd), adepte d’Aristote et de Sidi Beni-Abbès et maître reconnu de la confrérie soufie. C’est aussi sous le règne d’Al-Mansour que la Koutoubia, à Marrakech, prend son aspect définitif.

Bonne soirée
Demain, E....comme.......
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime28.12.19 20:59

Dans un prochain article, je vous parlerai de la Beïa qui coïncida avec l'avènement de la première dynastie marocaine des Idrissides.

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
stedaka
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
stedaka

Féminin Age : 76
Inscrit le : 17/02/2015
Messages : 3284
Ville/Région : Pays de Loire

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime29.12.19 9:44

Super idée que cet alphabet. On est impatient de lire la suite.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
https://ayokoencampingcar.wordpress.com/
distran
CAMPINGS MAROCAINS
CAMPINGS MAROCAINS
distran

Masculin Age : 53
Inscrit le : 04/10/2005
Messages : 2987
Ville/Région : Mhamid

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime29.12.19 11:23

E comme Entraide
Dans les 3 villages autour de chez moi, quand une famille est en difficulté, les habitants déposent tous les jours  à tour de rôle de la nourriture devant la porte.
Ils font ça sans être vu, pour respecter la pudeur de la famille qui reçoit.

Je parle de Regabi/Oulad Driss/Bounou
Ailleurs, je sais pas
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritdesert.com
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime29.12.19 12:21

Bonjour, 
comme promis, avant la lettre E, je vous parle de la Beia, le pacte qui donna naissance à la 1ere dynastie du Maroc.


La contestation de la légitimité des califes abbassides de Bagdad présida, involontairement, à l’avènement de la première dynastie marocaine. A la fin du VIIIe siècle, Idriss Ibn Abdallah, arrière-petit-fils du calife Ali, gendre et successeur du prophète Mohammed, participe en 786, près de La Mecque, à la fameuse bataille de Fakh, contre le calife abbasside, Haroun el-Rachid, qui sort vainqueur de cet affrontement, et écrase sans pitié la rébellion. Idriss Ibn Abdallah est le seul rescapé: il s’enfuit vers le Magrib ( Magreb ) et s’installe à Volubilis. Sa piété et son érudition lui valurent le respect des tribus berbères du Maroc central, récemment islamisées, qui décidèrent de le choisir comme imam. En 788, le peuple lui jura fidélité et l’élut roi du Maroc, à Volubilis: la Beia, pacte bilatéral, était conclue et marque le début de la royauté marocaine.L’alliance prévoit le fidélité du peuple au souverain, en contrepartie de l’engagement du roi à défendre l’intégrité territoriale , la souveraineté, l’unité et l’identité religieuse du Maroc.

Ce pacte donna naissance à la première dynastie du royaume, les Idrissides (788-974). Idriss Ier, donna son nom à la ville où il fut enterré: Moulay Driss, dans les environs de Fès. Son mausolée est considéré comme un lieu saint, à l’instar des Zaouïas (sanctuaires) des marabouts, si bien que de nombreux Marocains viennent s’y recueillir, espérant attirer sur eux la baraka. Il en va de même pour le tombeau d’Idriss II, fondateur de la ville de Fès, en 809. On dit même que nul musulman ne pouvait jadis être arrêté, quelle que fût la nature de son crime, dans le périmètre de la zaouïa d’Idriss II, surnommé par respect Moulay Driss, comme son père. Chaque année, un moussem est organisé autour de leur tombeau en hommage aux fondateurs du Maroc musulman et de la première dynastie de chorfa ( au sing. chérif: un prince qui légitime son pouvoir en faisant valoir qu’il descend du Prophète).


A+ pour la lettre E.....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
distran
CAMPINGS MAROCAINS
CAMPINGS MAROCAINS
distran

Masculin Age : 53
Inscrit le : 04/10/2005
Messages : 2987
Ville/Région : Mhamid

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime29.12.19 18:05

@aurgot33 a écrit:
A+ pour la lettre E.....
A+ pour continuer la lettre E
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritdesert.com
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime29.12.19 18:28

Bonsoir,
aujourd'hui, E....comme Essaouira;


Dans l’interminable plaine du Haouz, que l’on traverse en voiture en venant de Marrakech, Essaouira, l’ancienne Mogador, apparaît soudain comme un mirage blanc, enclose par ses murailles, héritage portugais du XVIe siècle. Avec ses airs de St Malo et de La Rochelle, auxquelles elle est jumelée, elle a tout pour séduire. Dans les années 60, « oasis » pour les hippies du monde entier, et les musiciens, tels Jimi Hendrix attiré par les sonorités musicales de la confrérie gnawa, Essaouira se distingue aujourd’hui par ses peintres et sa galerie Frédéric Damgaard, devenue une véritable institution, créée par un spécialiste danois d’art islamique, qui encouragea dès 1969 les peintres locaux. Le premier s’être fait connaître, à la fin des années 80, est Mohammed Tabal, ancien musicien gnaoui, influencé. Par le mysticisme de sa confrérie. Beaucoup ont accédé à une reconnaissance internationale : Saïd Ouarzaz, Rachid Amarhouch, Abdelhaq Belhak et Ragragui Bouslai….La richesse des couleurs, des symboles et l’onirisme qui se dégagent de leurs toiles « échappent à toute orthodoxie » selon Michel Thévoz, conservateur du musée d’art de Lausanne.

A demain pour le F.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime29.12.19 23:37

Pour compléter sur le H, Je vais vous parler du Haïk. Au Maroc chaque région possède son propre tissage. Le haïk est typique de la ville d'Essaouira.Il s'agit d'une grande pièce de cotonnade ou de laine avec laquelle les femmes se drapent entièrement. La vision de ces longues silhouettes passant dans les ruelles ou le long de la plage est une image caractéristique de l'ancienne Mogador. 

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
aurgot33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM
aurgot33

Masculin Age : 71
Inscrit le : 08/06/2014
Messages : 3024
Ville/Région : gujan mestras

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime30.12.19 15:24

Bonjour, je suis allé un peu vite avec le H, car après le E....il y a le F......comme Fantasia?

Si vous voyez des cavaliers marocains, munis de fusils, lancés au galop, décharger leurs armes en simulant une charge de cavalerie, sachez que vous n’êtes pas devenu figurant d’une superproduction hollywoodienne, mais que vous êtes en train d’assister à une fantasia.
La fantasia, que l’on surnomme aussi tbourida, n’est pas qu’une simple attraction touristique, elle fait partie du patrimoine culturel du pays et allie les traditions d’équitation, de chasse et de guerre héritées des tribus rurales. Les cavaliers, habillés de pantalons bouffants et de djellabas, tiennent à la main leur moukhala, arme à canon long, incrustées d’ivoire, de nacre ou de métal: leurs montures sont harnachées et sellées de maroquin rouge richement brodé. La beauté de ce spectacle, où l’homme et son cheval ne font plus qu’un, a inspiré les peintres orientalistes, dont Eugène Delacroix, qui donna à cette exhibition équestre le nom de « fantasia » en 1832.
Les fantasias sont principalement organisées dans les campagnes berbères lors de fêtes telles que les mariages, naissances, aïds et pour certains moussem, comme celui de Had Dra, dans la région d’Essaouira et celui de Sidi Brahim Boualaajoul, dans la région de Kénitra, qui attirent de nombreux cavaliers du pays, le premier en mars, le second au mois d’août.

Depuis l’an 2000, la fantasia évolue. Naguère réservée aux hommes, elle est désormais ouverte aux cavalières. En outre, en 2008, le Complexe Royal des Sports équestres a créé une école de fantasia qui permet de perpétuer la tradition. 

A demain pour le G.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
touareg
Administrateur
Administrateur
touareg

Masculin Age : 78
Inscrit le : 01/09/2005
Messages : 18785
Ville/Région : Dussac Périgord vert

[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime30.12.19 17:36

un grand merci a toi Francis 
j'espère que tu ne m'en voudras d'ajouter quelques commentaires a ce ..... F 
car j'adore cette particularité du folklore marocain

La Fantasia est une culture traditionnelle marocaine qui reflète la performance de la forte relation entre l’homme et le cheval
La Fantasia se compose d’un groupe de cavaliers, vêtus de vêtements traditionnels et chargeant le long d’un chemin droit à la même vitesse afin de former une ligne, à environ deux cents mètres tous les cavaliers tirent dans le ciel en utilisant un vieux fusil à poudre appelée « Moukahla ». La difficulté de la performance est la synchronisation, au cours de l’accélération en particulier pendant le tir, de sorte qu’un seul coup est (et doit être) entendu. Les deux mots en arabe qui décrivent les principaux événements de la Fantasia sont «harrka», ce qui signifie «mouvement » et « barood» signifiant «poudre à canon». 
Synonyme d'apparence extérieure, de parade, d'éclat de la tenue et de luxe du vêtement, la fantasia se caractérise d'abord par l'importance de son apparat, de la richesse et de la splendeur de l'habillement du cavalier, de son équipement et du harnachement de son cheval. L'équipement du cavalier comprend principalement le fusil à poudre maghrébin, arme de petit calibre à canon très long, si caractéristique avec ses nombreuses capucines étincelantes et ses incrustations d'os, d'ivoire, de nacre ou de métal, aux gravures colorées ; le cavalier peut s'équiper également d'un yatagan. 
Le faste du harnachement se traduit, par exemple, par des selles de maroquin  rouge, brodées avec art ou damasquinée et poinçonnée d'or ; des housses en soie de Tunis ; des étriers argentés. 
Si vous avez la chance comme moi de vous trouver un jour au beau milieu d’eux et de participer à la préparation du cheval, vous comprendrez à quel point tout cela à une énorme importance pour eux et la fierté qu’ils éprouvent à y participer, j'en suis ressorti ébloui et profondément admiratif.
Chaque région du Maroc a un ou plusieurs groupes de fantasia, appelés « Serba », totalisant des milliers de cavaliers dans tout le pays. Les représentations se déroulent généralement lors de festivals locaux, culturels, religieux ou saisonniers, également appelés Mousseum. La Fantasia est mieux caractérisée comme un événement avec une équipe de chevaux en compétition et complétée par des sons de tir de fusils. 
Les chevaux Fantasia sont des étalons de type arabe ou barde marocain, bien dressés et soignés et aucun cheval de travail ordinaire n’est autorisé à participer à la Fantasia.
Le Barde est un cheval docile, rustique, endurant, mais surtout rapide, ce cheval fera la gloire des cavaliers numides considérés à l'époque des guerres puniques comme les meilleurs cavaliers du monde, grâce notamment à la technique de combat par harcèlement à base de charges et de replis rapides qu'ils ont développée. On retrouve plus tard cette même tactique d'attaque et de fuite (appelée el-kerr ul-ferr) chez les Arabes, dont « les cavaliers se précipitent ventre à terre sur les carrés en poussant des cris, déchargent leurs armes, font demi-tour aussitôt, repartent au galop, rechargent leur fusil et reviennent fondre de nouveau sur les carrés. 
Selon les régions et selon leur adresse ou leur hardiesse, les cavaliers peuvent agrémenter leurs évolutions de postures ou de gestes acrobatiques, lançant en l'air leurs armes pour les rattraper en pleine course, se couchant sur les croupes ou se mettant debout sur leurs selles, et certains même se tenant sur leurs têtes, le cheval toujours lancé au galop.
Les femmes répondent à ces performances par de stridents youyous d'encouragement et de satisfaction
Ce parfait exemple de folklore traditionnel du Maroc comprend des centaines de cavaliers hommes et de femmes qui portent des vêtements traditionnels.  Vous pouvez également découvrir la Fantasia à Marrakech, le soir en dehors des murs de la ville près de Bab Jdid au mois de Juillet. Si vous aimez le « fabriqué touristes » Il y a aussi un restaurant appelé « Chez Ali » dans les jardins de palmeraie de Marrakech qui propose la Fantasia, comme divertissement, avec des chansons berbères, des danses et des feux d’artifice pendant que vous dînez d’un repas traditionnel de miswhi.


Amicalement Palmier
Emile.




[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z 2017-t10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Empty
MessageSujet: Re: [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z   [Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Poésies, contes, légendes...] Le Maroc de.... A à Z
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Découverte du Maroc en camping-car :: Boulevard des Echanges, des Rencontres. :: Poésies, contes, légendes, livres-
Sauter vers: