Découverte du Maroc en camping-car

Bonjour et Bienvenue sur notre forum des camping-caristes, quatre-quatreux, caravaniers ou autres... Amoureux du MAROC !!!

Afin de pouvoir profiter pleinement et GRATUITEMENT de notre forum, en consultant toutes ses RUBRIQUES, il est vivement conseillé :
  • soit de vous
    CONNECTER en vous identifiant, si vous êtes déjà inscrit sur le forum
  • soit de vous
    ENREGISTRER pour créer votre compte sur le forum en choisissant un "Nom d'utilisateur" encore appelé "PSEUDONYME" ou "PSEUDO" qui sera votre seule identité visible sur le forum, puis ensuite, de vous "Présenter"
Toutes les rubriques deviendront alors rapidement consultables en fonction de votre participation à la vie de notre forum.

A très bientôt... sur le forum !

L'administration.

Découverte du Maroc en camping-car

/
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Informations sur les différents GUIDES 2018/2019 et...

/
Si vous avez envie de partager Amitié et Convivialité,
Venez rejoindre l'équipe sympa de l'Amicale :
c'est
ICI

L'amicale du forum organise
une rencontre printanière au MAROC, ouverte à tous les membres du forum,
du lundi soir 11 mars 2019 au vendredi matin 15 mars 2019.
Retenez ces dates !!!
Toutes les précisions vous seront données en temps utiles.

Les 07, 08 et 09 septembre 2018
Nous nous sommes retrouvés à DUSSAC (24)
pour le 13ième anniversaire du forum


Tous les SUJETS sur cette Rencontre DUSSAC 2018 sont en ligne ICI.

Partagez | 
 

 C'est quoi ? C'est où ? n°32

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
invité1
GROUPE à définir
GROUPE à définir


Masculin Inscrit le : 01/01/2007
Messages : 2671

MessageSujet: Re: C'est quoi ? C'est où ? n°32   10.07.09 0:11

Région de Tulum,mat de Voladorès...
Revenir en haut Aller en bas
dabosa
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
avatar

Masculin Inscrit le : 08/12/2008
Messages : 621
Ville/Région : felon 90110

MessageSujet: C est quoi ??? C est Ou ?????????? N° 32   10.07.09 0:12

Chamois est partie au dodo.On ne saura donc plus ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
invité1
GROUPE à définir
GROUPE à définir


Masculin Inscrit le : 01/01/2007
Messages : 2671

MessageSujet: Re: C'est quoi ? C'est où ? n°32   10.07.09 0:29

AL’AGONIE DES HOMMES-OISEAUX
VOLADORES DE PAPANTLA




Les origines de la cérémonie des Voladores remonte à l’époque préhispanique. Même si on ne connaît pas la date exacte, on sait qu’à l’arrivée des Conquistadores les principaux chroniqueurs considéraient cette danse comme un jeu, peut-être parce que le costume qu’ils revêtaient originalement était confectionné de plumes authentiques d’oiseaux comme les aigles, les hiboux, les corbeaux, les pélicans, les quetzals, les calandres, etc.


Les origines de la danse n’étant pas complètement identifiées, il existe tout de même une légende qui décrit l’objectif possible de la cérémonie.
Il y a de nombreuses années, une forte sécheresse dans la zone de Totonacapan [territoire actuellement délimité entre Puebla et Veracruz] fut la cause de nombreux dégâts dans la région et décima la majorité de ses habitants. Un groupe de vieux sages ordonna à quelques jeunes chastes de localiser et d’abattre l’arbre le plus haut, le plus robuste et le plus droit du bois, pour l’utiliser dans un rituel de musique et de danse, pour solliciter les dieux de leur bienveillance, qu’ils leur concède de fortes pluies et que leur terre devienne fertile. Ce culte devait se réaliser sur la partie supérieure du tronc, pour que les prières exprimées avec ferveur soient écoutées dans les hauteurs par leurs protecteurs.

Apparemment, cette célébration eut un grand succès c’est pourquoi on la réalisa périodiquement, et elle se convertit en une pratique permanente, qui premièrement se donnait au début du printemps. Actuellement, les dates varient en fonction de la région.

LE MÂT « VOLADOR »

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la cérémonie des Voladores ne commence pas quand ils se jettent dans le vide. Il y a quelques années, le rituel commençait encore au choix du mât Volador du caporal (autorité suprême du groupe). Il se rendait seul au bois pour chercher l’arbre adéquat, et quand il le trouvait, il dansait autour du tronc, inclinant son corps en forme de révérence, en harmonie avec le « Son du Pardon », et il se signait, symbole des quatre points cardinaux, avec de l’eau-de-vie.
Avant de commencer l’abattement de l’arbre, on libérait l’endroit où possiblement allait tomber le tronc pour éviter qu’il s’abîme. Quand l’arbre était au sol, on lui quittait ses branches et ses feuillages jusqu’à le laisser nu. L’étape suivante consistait à le transporter depuis le bois jusqu’au centre du village, en employant des petits troncs, comme des roues, où il glissait et était tiré par des hommes.
Il était interdit de passer au-dessus du tronc ou que les femmes le touchent, car c’était signe de mauvaise augure pour les Voladores.


Arrivés au lieu où l’on allait relever le mât, on tissait sur son contour un escalier de lianes ou de lanières de cuir pour que l’on puisse atteindre son sommet. Avant de lever le tronc et de l’insérer dans le puit, un rituel se réalisait dans lequel on y plaçait un poulet ou sept poussins vivants baignés d’eau-de-vie, du tabac et des « tamales » (nourriture à base de farine de maïs cuit à l’étouffée dans des feuilles de palmier), qui servaient d’offrandes pour que le tronc ne réclame pas la vie des danseurs.
Le mât Volador est un tronc, enfoncé dans le sol, dont le sommet porte un « tecomate », appareil giratoire et point d’appui principal et d’équilibre des danseurs, un châssis où ils s’appuient au moment de se lancer dans le vide, rattachés au tronc par des cordes uniquement.




PLUS QUE DE LA DÉCORATION

Même si originalement l’habit des Voladores était des déguisements ornés de plumes d’oiseaux, il se transforma à l’arrivée des Espagnols qui l’influencèrent. Aujourd’hui, le costume qu’ils portent pour ce rite est utilisé par les indigènes Totonaques au-dessus de leurs habits traditionnels de lin blanc appelé « manta ».

Pour la cérémonie, le Volador se couvre la tête avec un foulard ample ou « paliacate », sur lequel il pose le chapeau en forme de cône dont la cime est recouverte d’une huppe multicolore en éventail qui simule l’aigrette d’un oiseau, et symbolisant aussi les rayons du soleil qui partent d’un miroir rond (représentant l’astre).

De longs rubans de couleurs glissent sur le dos du danseur, simulant l’arc-en-ciel qui se forme après la pluie. Le reste de la coiffure est orné de fleurs aux tons divers, symbole de la fertilité de la terre.

Deux demi-cercles de tissus ou de velours rouge sont attachés sur l’épaule droite à la diagonale, sur la poitrine et sur le dos, représentant les ailes d’un oiseau, au-dessus desquels ont été bordés des oiseaux, des plantes et des fleurs, de différentes couleurs et tailles, pailletés, se référant au printemps. Sur la partie inférieure pendent des franges dorées représentant le soleil.

Sur la ceinture du Volador, sur le devant et l’arrière, se trouvent de nouveau les deux demi-cercles. Le pantalon aux tons de rouge est décoré de perles à hauteur des mollets, et sur la partie inférieure de franges dorées. Ils portent des bottines à talons hauts. La couleur rouge représente le sang des danseurs morts et la chaleur du soleil.

Dans la Danse des Voladores, c’est le caporal qui se charge de la musique, interprétant avec un petit tambour et une flûte toutes les mélodies : le petit tambour est fait de bois et de peau des deux côtés, il se tient dans la paume de la main et est attaché au poignet ; il se joue à l’aide d’une petite baguette de bois léger marquant le rythme. La simplicité des instruments ne les limite pas, au contraire, elle démontre une grande créativité et des connaissances en harmonie et en acoustique que possède le peuple Totonaque.
Revenir en haut Aller en bas
invité1
GROUPE à définir
GROUPE à définir


Masculin Inscrit le : 01/01/2007
Messages : 2671

MessageSujet: Re: C'est quoi ? C'est où ? n°32   10.07.09 0:33

@thierry a écrit:






Soubise sans rancune mais hier c etait bien une question
Sujet: Re: c'est quoi,c'est où N°29 Mer 8 Juil - 16:36
--------------------------------------------------------------------------------
Ex Yougoslavie ?
Ex Tchécoslovaquie ?

Ce qui represente actuellement 8 pays !!!!!!

Bonne nuit


Comme tu dis,c'était une question !!!EX Yougoslavie?
Si je cite par exemple mes US, cela englobe les 50 états...
Si la réponse avait été positive,j'aurais passé en revue les huit anciens états membres...
J'espere que tu me comprend...
Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
RAYMOND
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
avatar

Masculin Inscrit le : 23/10/2006
Messages : 1156
Ville/Région : Gard

MessageSujet: Re: C'est quoi ? C'est où ? n°32   10.07.09 7:29

Bonjour
Soubise a donné une bonne partie de la réponse.
En effet c'est le mât des VOLADORS mais la photo de l'énigme est celle du mât permanent de MEXICO.


Ce mât permanent est situé non loin de l'esplanade du Musée d'Anthropologie de Mexico.
Après s'être lancés du haut d'un mât de 30 mètres, les 4 voladores accomplissent chacun 13 tours, soit 52 au total, le nombre de semaines du calendrier solaire Aztèque. Le 5ème Volador reste perché sur une plateforme de la taille d'une feuille de papier à lettres, à 30 mètres du sol. Il est debout et il joue de la flûte … le vertige ne fait pas partie de son vocabulaire !

Les préparatifs sont très importants. Ils sont toujours empreints d'une certaine solennité. Jadis, les Voladores réalisaient eux-même leurs tenues. Est-ce toujours le cas?
Autrefois, le Mât n'était planté qu'au moment de la cérémonie du vol. C'était l'occasion de sacrifier un dindon que l'on mettait ensuite dans le trou destiné au mât.

Ces acrobaties rituelles, sensées se ménager la faveur des Dieux, étaient autrefois liées au culte de la fertilité. Elles étaient parfois accompagnées d'un sacrifice humain.
Aujourd'hui, les acrobaties des Voladores ressemblent plus à des démonstrations pour touristes qu'à des rites ancestraux, mais qui sait ……les Voladores ne réclament pas d'argent, pas d'applaudissements, pas d'encouragements, apparemment, ils font ça pour eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Chamois
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin Age : 74
Inscrit le : 29/10/2008
Messages : 18818
Ville/Région : LOT 46 (Quercy / Occitanie)

MessageSujet: Re: C'est quoi ? C'est où ? n°32   10.07.09 10:27

Bonjour à vous tous.

Excusez ma réponse tardive, mais voilà une bonne heure que je me bats avec mon ordi qui aujourd'hui est fort capricieux... Colere Pas Bon, erreur

Eh bien, il s'en est passé des choses pendant mon sommeil !!!

Voici la réponse en images :


5 mexicains montent en haut du mât.



4 se jettent dans le vide et descendent en tournant.
le 5ième reste assis (ou parfois debout...) en haut du mât pendant que les autres effectuent cette figure impressionnante.



Il s'agit donc bien d'un mat de VOLADORES, réponse donnée par Soubise. Super



Pour Thierry : personnellement, je ne connaissais pas l'expression "mât de la mort".
Mais, recherche faite sur Gogle, apparemment cette expression ne serait employée que pour le mât proche de MEXICO dans le site de TEHOTIHUACAN, site des 2 pyramides de "La lune" et "Le soleil". En tout cas, je ne l'ai trouvée que là. Je parle au conditionnel !!!!
Or, je n'ai pas pris cette photo près de MEXICO.
De toute façon, je souhaitais dans la réponse, le mot "voladores". J'espère que tu ne contesteras pas...

On a donc "C'est quoi ?"

Maintenant "c'est où ?"

Ce n'est donc pas à MEXICO ou ses environs 🇳🇴
TULUM 🇳🇴
Etant donné que le texte que Soubise a choisi de citer concerne les Voladores de PAPANTLA, je lui accorde la réponse, puiqu'en effet, la photo a été prise près de PAPANTLA.

C'est une petite ville qui sort des sentiers battus, où nous avons fait escale. Nous étions 33 français, invités à un mariage (franco/mexicain) à TAMPICO, et en avons profité pour visiter la région où se trouve églement le site "El tajin", superbe et beaucoup moins couru que les autres sites mexicains.
La suite de notre voyage nous a conduits jusqu'à ACCAPULCO, puisque nous connaissions déjà le circuit traditionnel MEXICO / CACUN.




Le classement actuel est :
Gilbert : 9 points
Thierry : 7 points
Raymond : 5 points
chamois : 4 points
Nicole : 2 points
Soubise : 2 points
Touareg : 1 point
Claude 91 : 1 point
Belgian : 1 point
PJL : 1 point
Mimy 84 : 1 point
Titou : 1 point.
nico58 : 1 point


 



Revenir en haut Aller en bas
http://chamois2010.blog4ever.com/blog/index-386869.html
Chamois
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin Age : 74
Inscrit le : 29/10/2008
Messages : 18818
Ville/Région : LOT 46 (Quercy / Occitanie)

MessageSujet: Re: C'est quoi ? C'est où ? n°32   10.07.09 10:55

J'ai oublié le point attribué par Thierry à Dabosa (jeu n°31), mais je n'arrive pas à éditer mon message pour le modifier.
Quelle galère aujourd'hui Colere Pas Bon, erreur Colere Pas Bon, erreur Colere


 



Revenir en haut Aller en bas
http://chamois2010.blog4ever.com/blog/index-386869.html
dabosa
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
avatar

Masculin Inscrit le : 08/12/2008
Messages : 621
Ville/Région : felon 90110

MessageSujet: C est quoi ??? C est Ou ?????????? N° 32   10.07.09 12:03

Bonjour à tous,

Parfait ! La main est à Soubise ..............
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est quoi ? C'est où ? n°32   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est quoi ? C'est où ? n°32
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» dans quoi planter des plantes grasses?
» C'est quoi ça ou etend ton linge en avant....
» A quoi ressemble les fleurs de bégonia Credneri???
» parasite ou je ne sais quoi sur un chene.
» a quoi ressemble les graines d'un palmier royal[REPONDU]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Découverte du Maroc en camping-car :: Boulevard des Echanges, des Rencontres. :: Les Jeux... les Enigmes... les Devinettes-
Sauter vers: