Découverte du Maroc en camping-car

Bonjour et Bienvenue sur notre forum des camping-caristes, quatre-quatreux, caravaniers ou autres... Amoureux du MAROC !!!

Afin de pouvoir profiter pleinement et GRATUITEMENT de notre forum, en consultant toutes ses RUBRIQUES, il est vivement conseillé :
  • soit de vous
    CONNECTER en vous identifiant, si vous êtes déjà inscrit sur le forum
  • soit de vous
    ENREGISTRER pour créer votre compte sur le forum en choisissant un "Nom d'utilisateur" encore appelé "PSEUDONYME" ou "PSEUDO" qui sera votre seule identité visible sur le forum, puis ensuite, de vous "Présenter"
Toutes les rubriques deviendront alors rapidement consultables en fonction de votre participation à la vie de notre forum.

A très bientôt... sur le forum !

L'administration.

Découverte du Maroc en camping-car

/
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Informations sur les différents GUIDES et... en particulier le

tout nouveau GUIDE des CAMPINGS (2016/2017) écrit par Touareg


alias Emile Verhooste

Dans Camping-car Magazine, n° de décembre 2016

Ne ratez pas l'article de Touareg, en 14 pages

"Maroc, paradis des camping-caristes"

/

Visitez son SITE

Le premier weekend de septembre 2017

Nous nous retrouverons à DUSSAC (24)

pour le 12ième anniversaire du forum

Partagez | 
 

 saison préférentielle pour méharée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le DPM de base
VOYAGEUR en 4 X 4
VOYAGEUR en 4 X 4


Masculin Inscrit le : 05/05/2007
Messages : 353
Ville/Région : Gard & Ouarzazate, kasbah de Taourirt

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   12.04.11 10:37

@alain trt a écrit:

On va se contenter probablement d'une ballade de 2 jours avec les mules dans la vallée des roses

Bonjour

Attention, la vallée des roses ce n'est pas le haut Atlas; il peut y faire très chaud en été...
De plus cette vallée n'a vraiment de l'intérêt que pendant la période où les roses fleurissent; en été c'est terminé...

J. Gandini
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ouarzazate-1928-1956.com www.extrem-sud.com & www
alain trt
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM


Masculin Age : 64
Inscrit le : 12/08/2010
Messages : 568
Ville/Région : 91090

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   12.04.11 12:07

bonjour,

au 15 juin c'est déjà trop chaud ? On réduit à 2 jours pour ne pas prendre trop de risque avec la T°
je me doute que la plupart des roses auront été cueillies puisque ça se fait surtout en mai; s' il fait trop chaud on ne fera pas; de toute façon rien n'est bloqué en réservation.

Revenir en haut Aller en bas
http://atrt.free.fr
eddy26
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM


Masculin Age : 67
Inscrit le : 10/02/2009
Messages : 5868
Ville/Région : 26110 Tarendol

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   12.04.11 15:57

Hello Alain,

Rien à ajouter à ces renseignements si précieux!

Juste une photo...

... en guise d'agrément!

Amicalement.

Eddy26
Revenir en haut Aller en bas
http://escapadeaporto.blog4ever.com En ligne
Le DPM de base
VOYAGEUR en 4 X 4
VOYAGEUR en 4 X 4


Masculin Inscrit le : 05/05/2007
Messages : 353
Ville/Région : Gard & Ouarzazate, kasbah de Taourirt

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   12.04.11 16:03

Bonjour

Très belle photo d'Eddy 26.

L'Erg Chebbi ne serait que du bonheur si l'on ne croisait pas trop souvent des groupes de motos tout terrain, de 4x4 ou de quads.

Voir un peu en bas à droite de la photo des traces de quads...

On va aussi dans l'erg Chebbi pour le silence, ce n'est malheureusement pas toujours le cas...

Les agences de trekking ou de méharées sont en perpétuelle bagarre contre cette pollution... mais rien n'y fait.

Le DPM de base
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ouarzazate-1928-1956.com www.extrem-sud.com & www
eddy26
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM


Masculin Age : 67
Inscrit le : 10/02/2009
Messages : 5868
Ville/Région : 26110 Tarendol

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   12.04.11 16:21

@Le DPM de base a écrit:
Bonjour,
L'Erg Chebbi ne serait que du bonheur si l'on ne croisait pas trop souvent des groupes de motos tout terrain, de 4x4 ou de quads.
Voir un peu en bas à droite de la photo des traces de quads...
Le DPM de base

Cher DPM de base,
Le jour où j'ai fait cette photo, il a fallu attendre que les quads disparaissent au loin!
Toi qui vit souvent là-bas, tu as l'oeil pour les repérer...

Amitiés à tous.

Eddy
Revenir en haut Aller en bas
http://escapadeaporto.blog4ever.com En ligne
Thiey
GROUPE à définir
GROUPE à définir


Masculin Inscrit le : 23/09/2009
Messages : 1850

MessageSujet: saison préférentielle pour méharée   12.04.11 17:48

Bonjour ,
Effectivement trés belle photos Eddy
Concernant les groupes 4x4 motos et quads , je pense que le lieu est assez grand pour que chacun puisse partager sa passion et ce dans le respect de chacun .
Perso lors de mon dernier passage ce qui me gonflait le plus c était les survol des ULM et autre appareils du même style .... le soir au moment du bivouac , sur les versant Est , le bruit d un groupe électrogène a retentit c etait celui d un bivouac qui accueillait une méharée !!!!!!

Amicalement
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Le DPM de base
VOYAGEUR en 4 X 4
VOYAGEUR en 4 X 4


Masculin Inscrit le : 05/05/2007
Messages : 353
Ville/Région : Gard & Ouarzazate, kasbah de Taourirt

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   12.04.11 19:51

Thierry a écrit:


A. Concernant les groupes 4x4 motos et quads , je pense que le lieu est assez grand pour que chacun puisse partager sa passion et ce dans le respect de chacun .

B. Perso lors de mon dernier passage ce qui me gonflait le plus c était les survol des ULM et autre appareils du même style ....

C. le soir au moment du bivouac , sur les versant Est , le bruit d un groupe électrogène a retentit c etait celui d un bivouac qui accueillait une méharée !!!!!!

Thierry

A. Personnellement j'ai toujours pensé que l'erg Chebbi aurait du être transformé en parc national où tout engin à moteur aurait été proscrit...
Cet erg, avec ses dunes de plus de 150 mètres, est un endroit exceptionnel pour les randonnées pédestres et les méharées... il n'y en a pas tant que ça au Maroc

B. Les ULM, c'est sûrement nouveau ??

C. Eh ! Oui ! mon brave monsieur, les méharées ne sont plus ce qu'elles étaient...
Le dîner : une chorba consommée à la lueur du feu de camp... c'est du passé...

Le problème que j'ai toujours eu du mal à supporter, autrefois au cours de mes méharées au Sahara algérien ou tunisien, c'est que les nuits étaient vraiment longues. Le soleil se couchait entre 18h et 18h30. La température baissait vite, le bois emporté suffisait seulement à faire le thé, la soupe était cuite sur une petite bouteille de gaz, et ensuite, fatigué d'une marche en moyenne de 30 km par jour, je tombais de sommeil avant 20 heures.
Peu habitué à dormir plus de 7 heures, j'étais réveillé bien avant le lever du soleil (vers 6 heures) et les fins de nuit m'ennuyaient énormément.
Quand j'étais à Djanet, j'ai fait plusieurs méharées de 10 à 15 jours en autonomie complète. Toujours avec le même vieux touareg qui me servait de chamelier, de guide, et de cuisinier.
Ayant travaillé autrefois dans sa jeunesse pour le Touring Club au temps de l'Algérie française, il parlait un peu le français.
Il m'a appris beaucoup de chose, entre autre comment m'occuper avec lui de nos deux ou trois chameaux de bat pour l'eau, la nourriture et le matériel de bivouac. Il partait toujours avec son chameau de selle harnaché, qui présentait une grosse différence avec les chameaux de bat.
La méharée se résumait surtout à marcher à pied mais en fin d'après-midi, considérant que je devais être fatigué, il exigeait que je monte sur son méhari au moins pendant une heure.
Quand on n'est pas habitué cela fait une drole d'impression de se retrouver en équilibre à deux mètres de haut sur une vraie selle touareg...
Quand c'était dans les dunes, on se faisait la réflexion que si l'on tombait dans le sable il n'y aurait pas trop de mal, mais quand on circulait dans les caillasses d'un djebel, c'était beaucoup moins rassurant. En fin de compte on s'y habitue vite et au bout de quelques jours il me laissait seul guider mon chameau.

Souvenirs, souvenirs !

Le DPM de base
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ouarzazate-1928-1956.com www.extrem-sud.com & www
alain trt
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM


Masculin Age : 64
Inscrit le : 12/08/2010
Messages : 568
Ville/Région : 91090

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   12.04.11 20:43

Merci Eddy pour cette belle photo !

A défaut de traverser ergs et regs en méharée, j'espère bien pouvoir les découvrir!
Nous ne pouvons partir qu'un mois, et il y a tant de choses à voir!!

Merci au DPM de base pour son récit souvenirs de méharées lointaines qui donne envie! Colere
Mais je sais aussi que ça s'organise, et que pour pouvoir le faire bien, il faut choisir le lieu et la date.
Revenir en haut Aller en bas
http://atrt.free.fr
Thiey
GROUPE à définir
GROUPE à définir


Masculin Inscrit le : 23/09/2009
Messages : 1850

MessageSujet: saison préférentielle pour méharée   12.04.11 22:25

Bonsoir .

Sur toutes les randonnées que j ai effectuées , nous n avons jamais eu de groupe électrogène , le soir lampe frontale et un lampe a gaz pour la tente principale .
Mais je rejoins le DPM , sur le fait que les nuits peuvent être longues , sur la côte atlantique , l avantage c est que tu peux aller directement nager et au réveil c est génial .
En montagne , j adore faire de la photo de lever de soleil , le matin les couleurs sont magnifiques .
Dans le sable s assoir et écouter le silence .

Alain il y a encore des guides qui peuvent te faire passer de vrais bons moments .

Amicalement
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Nicole 33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM


Féminin Age : 71
Inscrit le : 07/12/2005
Messages : 6226
Ville/Région : Sainte Foy la Grande Gironde

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   13.04.11 9:15


Bonjour à tous

Vos récits de méharées Mr le DPM mériteraient une publication, je suis en train de relire Sahariens de Frison Roche et ils sont dans le même esprit.
Bien sur les conditions d'aventures ont bien changé! Même les séjours en CCar! les bivouacs au début des années 80, étaient différents, les nuits sont longues dites-vous, maintenant on a la télé avant on prenait plus le temps de "palabrer" avec les accueillants ou les compagnons de bivouac. Ce n'était certes pas une aventure mais sans guide (il est pourtant très bien le guide des campings!) et sans GPS, on interrogeait davantage les autochtones et dans nos recherches nous faisions souvent des découvertes et des rencontres inoubliables. Je ne cherche nullement à opposer anciens et nouveaux et n'ai aucune nostalgie, c'est juste une constatation!
Continuez à nous raconter vos méharées, moi je ne m'en lasse pas et je sais qu'il est trop tard pour moi!
Nicole
Revenir en haut Aller en bas
http://nicole-raconte.over-blog.com/
Le DPM de base
VOYAGEUR en 4 X 4
VOYAGEUR en 4 X 4


Masculin Inscrit le : 05/05/2007
Messages : 353
Ville/Région : Gard & Ouarzazate, kasbah de Taourirt

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   13.04.11 18:30

Merci Nicole ! Comparer mes écrits à Frison-Roche, quel honneur, mais je me suis toujours considéré comme un petit garçon à côté de ce grand monsieur que j'ai eu la chance de connaître.

Voila la suite :

L’art et la manière de monter un chameau.

Le soir au bivouac où nous arrivions entre 4 et 5 heures, en fonction de la rencontre de “pâturages”, après avoir déchargé les bêtes, je les entravais d’une façon très particulière par les deux pattes avant avec une simple et courte corde et elles étaient libres de vaquer...
Parfois, dans la journée, quand on rencontrait un bon pâturage, mon guide trouvait toujours un prétexte pour s’arrêter plus longtemps que prévu. Même opération, décharger les bêtes et les laisser pâturer.
Après une bonne heure, il fallait les récupérer. Il faut savoir qu’un vrai chameau du désert se tient attaché par un anneau qui lui passe par une narine percée.
A cet anneau, on attache une bride (l’arzema). Cette bride est le seul moyen que l’on a pour le guider quand on le monte. En général elle passe toujours par le même côté de son encolure pour arriver à la hauteur de la croix de la rahla (selle touareg).
Quand votre méhari a l’habitude de vous et vous l’habitude de ses réactions; une simple et douce action sur l’arzema vous permet de le faire tourner. Si, par exemple, la bride passe à droite de l’encolure, vous écartez délicatement la main à droite. Cette action qui se répercute sur l’anneau dans sa narine suffit pour lui faire comprendre que vous voulez qu’il aille par la droite. Pour aller à gauche, la simple pression de l’arzema sur l’encolure suffit pour lui indiquer que vous voulez aller à l’opposé.
A ces manoeuvres s’ajoute l’action de vos deux pieds nus croisés à la base de l’encolure. Chaque chamelier a souvent sa façon personnelle de se faire ainsi comprendre de sa bête.
Pour aller tout droit plus vite, il me suffisait d’activer par saccade mes deux pieds ensemble sur l’encolure; à cela je pouvais ajouter de légers coups de reins pour accompagner et accentuer le mouvement de la selle qui présentait un balancement permanent du fait que le chameau avance à l’amble....
Donc, on peut voir qu’un chameau ne se manie pas comme un cheval...
Il peut aussi avoir des réactions bien personnelles. Exemple : perché sur la selle et un peu assoupi par le balancement et la chaleur, votre regard porté sur la ligne d’horizon, vous tenez normalement l’arzema dans votre main. La bête, qui a repéré une touffe d’herbe, baisse rapidement la tête pour la saisir tout en marchant. Bien que la bride soit attachée à sa narine, par habitude pour ne pas la lâcher (ce serait honte, vous sur la selle et la bride traînant par terre) et par réflexe, vous avez suivi le mouvement. Quand la bête a redressé rapidement sa tête, l’autre réflexe devra être de votre part une coup de rein en retour pour rester en équilibre sur votre selle, cela combiné avec une action de crispation des doigts de pied sur l’encolure. En début quand on ne sait pas tout combiner ensemble, il arrive que l’on se retrouve dans une position très inconfortable, car pas moyen de se rattraper à la croix qui est plutôt un ornement très fragile de la rahla et non une rambarde pour vous retenir...

Demain ce sera l'art et la manière de récupérer son chameau au pâturage...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ouarzazate-1928-1956.com www.extrem-sud.com & www
alain trt
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM
MEMBRE d'HONNEUR du FORUM


Masculin Age : 64
Inscrit le : 12/08/2010
Messages : 568
Ville/Région : 91090

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   13.04.11 21:19

Bonsoir

je vois que mon post dérive et j'en suis ravi!!

De toute façon, le titre reste valable.

Nous sommes dans le chapitre: "Le pays et ses habitants :: Le désert :: Saison préférentielle pour méharée"

Je me retire dans un coin de la page pour vous laisser la place ! Racontez nous vite comment on fait pour reprendre les chameaux au pâturage

Merci




Revenir en haut Aller en bas
http://atrt.free.fr
Le DPM de base
VOYAGEUR en 4 X 4
VOYAGEUR en 4 X 4


Masculin Inscrit le : 05/05/2007
Messages : 353
Ville/Région : Gard & Ouarzazate, kasbah de Taourirt

MessageSujet: Comment récupérer son chameau au pâturage   14.04.11 10:42

Donc, le matin après votre nuit de bivouac, il s’agit d’aller récupérer les bêtes pour les harnacher et les charger.
En mesure général cela se présente comme cela : soit les chameaux sont tous restés autour du campement, soit on ne les voit plus, car s’il n’y a pas trop de pâturage, même entravés ils sont partis le chercher ailleurs pendant la nuit. Et c’est fou ce qu’un chameau entravé des pattes avant, ce qui l’oblige à avancer par petits bons, peut faire de kilomètres pour trouver sa pitance.
Dans ce dernier cas, mon guide partait seul en suivant les traces car en général les bêtes ne s’éloignent pas toujours les unes des autres.
Quand les bêtes étaient accessibles du bivouac, je me faisais un point d’honneur à aller en récupérer, au début, au moins une. J’avais bien vu comment mon guide faisait avec son méhari de selle. Cela me semblait facile...
Je reconnais que cette opération ne s’éffectuait pas les premiers jours mais seulement quand les chameaux avaient déjà une certaine habitude de ma présence quand je les bâtais ou les entravait aux pattes avant.
Donc la première fois, me voilà parti tranquillement avec mon arzema à la main. Je m’approche calmement de lui en parlant doucement. Le guide m’a fait comprendre que cela aide en toutes circonstances.
La bête m’accorde une certaine attention car elle se doute bien de ce qui va se passer. J’évite de la désentraver comme j’ai vu faire le guide et je me présente de face. Il s’agit d’aller passer l’arzema dans son anneau de nez. Le chameau ne bouge pas et moi je le regarde : “Mais bon sang pourquoi sa tête est si haute, pourquoi ne la descent-il pas vers moi pour que je puise atteindre ce fichu anneau, comme j’ai vu faire le méhari du guide”. Guide, assis non loin sur le sable et qui me regarde faire...
Il n’y a pas de solution, la bête garde sa tête en l’air et me regarde, les littéraires écriront à ce moment : “de son air dédaigneux”. En fait le chameau a toujours un air dédaigneux, je vois expliquerai un jour pourquoi l’ont dit ça...
Le guide (plus petit que moi) est arrivé très calme, même pas rigolard, et m’a montré comment faire quand le chameau vous connaît. Si ce n’est pas le cas, la manœuvre ne sera pas possible.
- se tourner de dos et se glisser sous l’encolure de la bête
- appuyer votre dos contre son poitrail
- d’un mouvement de balancier envoyer l’arzema passer par dessus son museau juste devant ses yeux... on ne réussit pas toujours du premier coup...
- à ce moment, réaction étrange, la bête descend sa tête et il ne suffit plus qu’à passer le gros noeud au bout de l’arzema dans l’anneau, de faire une simple boucle serrée et le tour est joué, la bête vous suit de son pas tranquille.
Cela me semblait si facile pour mon guide que j’avais des doutes sur mes capacités. Hé bien cela s’est déroulé exactement pareil comme pour le guide. Trop bien peut-être car il fut alors décidé que ce serait moi qui irait chercher les bêtes pâturant autour du campement et le matin à l’aube que le sable est froid quand l’on marche pied nu, aussi froid qu’il peut être brûlant en plein soleil.
Parfois c’était dans la journée, après une petite sieste à l’ombre d’un “tahla” (un acacia) à cause de la chaleur un peu trop forte, que j’étais obligé d’aller les chercher pour les rebâter pour les deux ou trois heures de marche qui nous restaient à faire avant le bivouac. Là, à ce moment pas question d’y aller pied nu, je mettais toujours mes “balrass”, des sortes de chaussons montant fait d’un mélange de poils de chèvre et de chameau, que j’avais ramené du désert du Sud tunisien et qui faisaient très envie à mon guide.
Rappel : J'ai fait plusieurs méharées (en hiver) dans l'erg Admer au Sud de Djanet, un erg qui longe tout le flanc sud du Tassili des Ajjers. Je ne garantis que cette manoeuvre soit utilisée dans les autres régions du Sahara, même si les tribus touareg s'étendent sur plusieurs pays...

@ +
Le DPM de base
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ouarzazate-1928-1956.com www.extrem-sud.com & www
Thiey
GROUPE à définir
GROUPE à définir


Masculin Inscrit le : 23/09/2009
Messages : 1850

MessageSujet: saison préférentielle pour méharée   14.04.11 15:25

Bonjour DPM .

Je crois qu un nouveau bouquin est en train de naitre !!!!
Perso j adore .

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
touareg
Administrateur
Administrateur


Masculin Age : 75
Inscrit le : 01/09/2005
Messages : 14596
Ville/Région : Dussac Périgord vert

MessageSujet: super   14.04.11 15:35

mais non thierry
il t'a dit que c'était le dernier !!!!!!!!!!!!
a suivre


Amicalement Palmier
Emile.

Revenir en haut Aller en bas
Nicole 33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM


Féminin Age : 71
Inscrit le : 07/12/2005
Messages : 6226
Ville/Région : Sainte Foy la Grande Gironde

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   14.04.11 15:51


Peut-être que peut-être...... Si on insiste, ne pourrait-on pas vous faire changer d'avis, Mr Le DPM?

Après Les pistes du Maroc, Les routes du Maroc, pourquoi pas " Méharées au Sahara" ou bien Belles histoires du Maroc ?

Qu'en pensez-vous? On fait une pétition!! Bonne après midi Nicole
et au plaisir de lire la suite!
Revenir en haut Aller en bas
http://nicole-raconte.over-blog.com/
Thiey
GROUPE à définir
GROUPE à définir


Masculin Inscrit le : 23/09/2009
Messages : 1850

MessageSujet: saison préférentielle pour méharée   15.04.11 0:30

Emile je parie que ce ne sera pas le dernier ouvrage de Jacques !!!!

Nicole vas y a toi l honneur de lancer la pétition .

Amicalement
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Nicole 33
COMITE de GESTION du FORUM
COMITE de GESTION du FORUM


Féminin Age : 71
Inscrit le : 07/12/2005
Messages : 6226
Ville/Région : Sainte Foy la Grande Gironde

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   15.04.11 7:19

Bonjour

Je respecte trop la liberté de chacun! et je sais le boulot pour finaliser un ouvrage, mais je le redis j'aimerai lire la suite des méharées! Le forum d'Emile est également un bon lieu de lecture, à nous de les enregistrer dans un dossier.
Mr le DPM, avez-vous "vu" la montagne aux écritures? Je crois qu'avec Le Petit Prince ces deux livres sont à l'origine de ma passion pour le désert!

Une route ça permet aussi de découvrir le désert!

Nicole
Revenir en haut Aller en bas
http://nicole-raconte.over-blog.com/
Le DPM de base
VOYAGEUR en 4 X 4
VOYAGEUR en 4 X 4


Masculin Inscrit le : 05/05/2007
Messages : 353
Ville/Région : Gard & Ouarzazate, kasbah de Taourirt

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   15.04.11 9:25

Nicole Coste a écrit:
Bonjour

Mr le DPM, avez-vous "vu" la montagne aux écritures? Je crois qu'avec Le Petit Prince ces deux livres sont à l'origine de ma passion pour le désert!
Nicole

Bonjour

Je peux dire la même chose pour moi... les ouvrages de Frison, je les ai tous lu car quand j'ai quitté le service touristique du Club Méd, je me suis installé à Nice où j'ai ouvert une librairie axée sur les voyages et les loisirs.
Frison-Roche habitait à Nice et conduisait chaque semaine son épouse à un salon de coiffure (rue Dalpozzo) qui se trouvait à 50 m de ma boutique. Le jour où il a découvert mon existence, il venait s'y installer pendant une heure en attendant sa femme. Nous discutions du Sahara pour lequel je me pationnais déjà après mes virées avec le Club Med. Comme je vendais aussi des livres épuisés et anciens, j'ai même eu la chance qu'il trouve dans ma boutique quelques livres qu'il recherchait.
Au Club Med je travaillais donc au service des excursions; c'est ainsi que j'ai fait partie des équipes qui ont monté dans les années de 1964 à 1974 les programmes dans le Sud marocain et le sud tunisien. Entre autres, dans l'équipe qui a accompagné les premières transsahariennes Djerba-Agadir en 16 jours, en grande partie routes mais aussi pistes au Sahara algérien. C'était l'époque où le Club med a ouvert son hôtel à Ouarzazate et deux ans plus tard son hôtel place Jemaa el Fna.
Ces années là, à Marrakech, on garait encore nos Land Rover sur la terre battue devant la porte du Club. Quant à Ouarzazate, le seul hôtel, grand tourisme, qui existait à l'époque c'était le relais de la chaîne du Sud datant d'avant la guerre (1938), devenu plus tard le Kenzi. Le Club était le second et c'était une piste qui permettait d'y accéder.
La première fois que le désert a fait tilt en moi, c'est quand j'ai vu au cinéma "L'Escadron Blanc". Je ne sais plus l'âge que j'avais, mais je pense que c'était peu de temps avant notre départ pour le Maroc en 1949, où mon père travaillait dans les Travaux Publics.
Plus tard, quand je me suis installé à Calvisson en 1988, j'ai monté une librairie (vente par correspondance), consacrée uniquement à l'Algérie (française) et au Sahara. Le fond provenait de ma bibliothèque personnelle et comprenait plus de 2500 volumes et 12000 cartes postales. Cela me permettait de cultiver ma passion de la lecture sur le Sahara et cela me permettait surtout de partir deux mois tous les hivers à Djanet où je me balladais la plupart du temps tout seul dans le désert ou dans le Tassili des Ajjers avec toujours le même chamelier. A l'époque je ne faisais cela qu'à pied... C'est aussi à cette époque que j'ai monté ma première maison d'édition consacrée à l'Algérie et au sahara qui existe toujours sous mon nom bien que je n'en soit plus le propriétaire (www.editions-gandini.com). Je peux dire avec fierté qu'il n'y a pas un pied-noir d'Algérie qui ne connait pas ce que ces éditions ont produit.
A l'automne 1993, je venais d'arriver à Djanet où je devais rester 4 mois pour finir les relevés et les photos que je devais faire pour un guide en co-édition avec le Parc du Tassili des Ajjers, quand on nous a évacuer pour raisons de sécurité, toutes les agences de tourisme venaient d'annuler leurs départs pour le Sahara algérien à cause des attentats contre les Européens en Algérie. C'est ainsi que je suis passé en Libye où j'ai fait 13 voyages, cette fois-ci en 4x4, à chaque fois de 5 à 6 semaines, en 6 ans. Ce qui m'a permis de produire deux guides sur le désert libyens (Sud-Ouest et Sud-Est), de 3 éditions pour chacun et un album de photos.

Vous avez maintenant les explications des raisons pour lesquels je connais un peu le Sahara et les vrais méharées.

Merci pour votre attention.

J. Gandini
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ouarzazate-1928-1956.com www.extrem-sud.com & www
dakure 25
VOYAGEUR en 4 X 4
VOYAGEUR en 4 X 4


Masculin Inscrit le : 14/01/2011
Messages : 123
Ville/Région : 25 haut doubs

MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   01.05.12 11:00

Bonjour, je viens avec grand plaisir de lire ce post et en profite, en plus de le faire remonter pour le faire découvrir à d'autres, de remercier le DPM pour ce "voyage" en méharée!!!
je prolongerais bien la lecture ... Oui
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: saison préférentielle pour méharée   Aujourd'hui à 14:46

Revenir en haut Aller en bas
 
saison préférentielle pour méharée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» saison préférentielle pour méharée
» Bilan de ma première saison de reproduction en Pékin Bobtail !
» C'est la saison des noisettes
» Besoin de jouets pour chats!
» Sanguins au "bbq"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Découverte du Maroc en camping-car :: Le MAROC et ses habitants :: Le désert-
Sauter vers: